9 sept. 2015

Quand vous lirez ce livre...



Titre original: Ways to live forever
De: Sally Nicholls
Date de publication : 7 janvier 2008
Editions: Pocket Jeunesse
277 pages

Résumé :
"Je m'appelle Sam. J'ai 11 ans. Je collectionne les histoires et les objets incroyables. J'ai une leucémie. Quand vous lirez ce livre, je ne serai peut-être plus là".
Sam aime les dirigeables,les loups et le jeu Warhammer. Il veut être un scientifique. Mais Sam à une leucémie. Alors pour profiter de sa vie il écrit un livre,son livre, une sorte de journal intime dans lequel il fait LA listes, liste des choses à faire avant de mourir " Huit souhaits extravagants qui retiennent le jeune garçon sur le chemin de la vie..."

Avis personnel:
Les livres qui abordent le thème de la leucémie se font de plus en plus nombreux, en le commençant on s'attend déjà à la suite parce que oui, après avoir lu "Nos étoiles contraires" ou "Je veux vivre" on se doute bien de quelques petites choses. Mais voilà, on se retrouve avec Sam, un petit garçon de 11 ans tellement intelligent et intéressant qu'on est plongé dans l'histoire.
Sam est un personnage tellement attachant et adorable. Il n'a que onze ans mais il en parait 15. Il a la tête dure, il est intelligent, courageux et déterminé.
Alors oui c'est un livre qui traite d'un sujet assez difficile mais c'est abordé avec tant de tendresse. 
Sam est conscient de ce qui va lui arriver mais il l'accepte.
Il se pose des questions sur la mort auxquelles personne ne répond jamais  "Comment es ce qu'on sait qu'on est mort?"  "  Pourquoi dieu rend il les enfants malades ?"   "Est ce que ça fait mal de mourir ?" 
Et il nous donne une bonne leçon.

Citations:

"Battre un record du monde. Pas un record sportif, bien sûr, un record inutile et un peu idiot. Monter et descendre les escalators à l’envers. Voir un fantôme. Conduire un dirigeable."
" Vous avez le droit d'être tristes, mais vous n'avez pas le droit d'être trop tristes. Si vous êtes toujours tristes quand vous pensez à moi, alors comment est-ce que vous allez vraiment vous souvenir de moi ?"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire