7 nov. 2015

Love letters to the dead



Titre original: Love Letters To The Dead
Auteur: Ava Dellaira
Date de parution (édition de poche): 8/10/2015
Éditeur: Michel Lafon Poche
318 pages

Résumé:
Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger... À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d'écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est vraiment passé la nuit où May est décédée.

Avis:
Love letters to the dead est un livre dans lequel on plonge sans ressortir la tête de l'eau jusqu'a la dernière ligne.
C'est un livre spécial. Un peu ordinaire aussi dût au fait que le thème principal est le deuil et que c'est un sujet qui est déjà utilisé par divers auteurs, l'écriture est celle d'une lycéenne alors forcément un peu proche de la notre mais avec cette pointe de poésie qui fait toute la beauté de l'oeuvre. Ce livre est facile à lire, le nombre de page peut paraître important pour certains alors je vous rassure direct, c'est un pur plaisir à lire. Il y a quelque chose dans la forme ( sous forme de lettres) et dans la tournure des phrases ou l'intention des mots qui est captivant.
Et puis à travers ces quelques lignes on voit une sorte de message caché que c'est à nous de déduire et interpréter.

Laurel est un personnage à la fois fragile, sensible, incroyablement fort et intéressant. Et au fil du récit on découvre son histoire à elle; plus seulement celle de sa soeur morte, mais tout ce qu'il y a autour de ce décès.
Le petit plus: les lettres écrites par Laurel sont adressées à des artistes de milieux  différents et on en apprend beaucoup sur leur vie à eux aussi, de Kurt Cobain à Amy Whinehouse en passant par Janis Joplin, Amelia Earhart ou Judy Garland.
Toutefois je ne peux pas finir cet article sans vous avouer que la longueur de certains passages en a agaçé certains.

Citations:
"La vérité est belle, peu importe ce qu'elle est. Même si elle fait peur ou mal. Elle est belle simplement parce qu'elle est vraie."

"Un ami, c'est celui qui t'accorde la totale liberté d'être toi-même -en particulier de réagir comme bon te semble. Que tu réagisses comme ci ou comme ça, ça lui est égal. C'est ça, le vrai amour : de permettre à quelqu'un d'être ce qu'il est vraiment."
"- Je me suis trompé.
- A propos de quoi ?
- De ce que je t'ai dit sur le fait de sauver les gens... Ce n'est pas vrai. Tu pense peut-être le contraire parce que tu as très envie que quelqu'un te sauve ou de sauver quelqu'un. Mais en fait, personne d'autre que toi ne peut te sauver. Te sauver de toi-même, a-t-il dit. Tu t'endors au pied de la montagne et le loup arrive. Et tu espère que quelqu'un va te réveiller. Ou le chasser. Ou le tuer. Mais quand tu te rends compte que le loup est à l'intérieur de toi, là tu comprends que tu ne peux pas lui échapper. Et personne parmi ceux qui t'aiment ne peut tuer le loup car il fait partie de toi. Quand ils le regardent ils voient ton visage. Et ils ne tireront pas."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire