20 mars 2016

Le portrait de Dorian Gray




"De simples mots! Y a-t-il au monde choses plus réelles que les mots ?"
(pour une fois on commence avec une citations )

Titre Original: The picture of Dorian Gray
Auteur: Oscar Wilde
Date de parution: 19/12/1972 (toute première édition en 1890 :o)
Editions: Le livre de poche
278 pages

Synopsis:
«Au centre de la pièce, fixe a un chevalet droit, se dressait le portrait en pied d'un jeune homme d'une extraordinaire beauté physique, devant lequel, a peu de distance, se tenait assis le peintre lui-même, Basil Hallward, celui dont, il y a quelques années, la disparition soudaine a, sur le moment, tant ému le public et donne lieu a d’étranges conjectures.»
Or Dorian Gray, jeune dandy séducteur et mondain, a fait ce vœu insensé : garder toujours l’éclat de sa beauté, tandis que le visage peint sur la toile assumerait le fardeau de ses passions et de ses péchés. Et de fait, seul vieillit le portrait ou se peint l’âme noire de Dorian qui, bien plus tard, dira au peintre : «Chacun de nous porte en soi le ciel et l'enfer.»
Et ce livre lui-même est double : il nous conduit dans un Londres lugubre et louche, noyé dans le brouillard et les vapeurs d'opium, mais nous ouvre également la comédie de salon des beaux quartiers. Lorsqu'il parut, en 1890, il fut considéré comme immoral. Mais sa singularité, bien plutôt, est d’être un roman réaliste, tout ensemble, et un roman d’esthète - fascinants, l'un et l'autre, d'une étrangeté qui touche au fantastique."

 Avis Personnel:
Et me revoilà avec encore un classique à vous présenter! 
C'est toujours de la culture générale en plus!! 
Alors voilà,Oscar Wilde est un écrivain que de loin j'admirais fortement, je n'avais pas lu beaucoup de ses écrits mais les quelques bribes qu'y étaient parvenues à mes yeux m'avaient ravies!
J'ai demandé à des amis quel livre de ce grand auteur je devrais lire en premier et c'est ainsi qu'ils m'ont conseillé le plus connu, à savoir, Le portrait de Dorian Gray . 
J'ai eue la chance de trouver ce livre dans une brocante de qui m'a permis de ne pas le payer cher!
Alors pour parler un peu plus de l'histoire et de la manière dont elle captive le lecteur, voilà tout:
à mes yeux tout le livre est poétiquement écrit, mais ça, nous le devons à la patte d'Oscar W.
L'histoire est réellement captivante parce qu'on ne s'attend pas vraiment à tout ce qui se passe au fil des pages, et puis alors là honnêtement, ça va de surprise en surprise et c'est ça qui est particulièrement plaisant c'est que nous découvrons des facettes inimaginables et que parfois, honnêtement, on est choqué. Je ne veux pas trop vous en dire mais ohlala quel retournement de situation!!
Après, dans ce livre je suis passé par trois phase, la première fut la découverte du livre, le début m'a enchanté, parce qu'on parlait de Basil (le peintre) et de la perception de la peinture à ces yeux, de l'inspiration qu'il trouvait en Dorian et, en tant que fan de peinture, j'ai été complètement subjuguée par les mots de ce peintre, on sentait toute la passion qui l'enivrait.
Deuxième phase: Le milieu, c'est cette dite "phase" qui m'a prit le plus de temps à lire, parce que je m’ennuyais un peu,c'était un peu plat,bien que toujours incroyablement écrit.
Et vint alors la troisième, et la tout se passe vraiment vite, on voit un personnage qui devient fou et sans conscience si on peut dire, et vers la fin, dans la paranoïa de Dorian, j'ai réussis à moi aussi ressentir du stress, et lorsque des moments comme ça arrivent, à mes yeux c'est qu'il y a réellement une fusion entre le livre et le lecteur. L
La fin est juste, je trouve ( et si vous nous suivez depuis quelques temps vous savez que je n'aime presque jamais les fins) et elle va bien dans la continuité du roman, même si elle est quelques peu perturbante je l'avoue.

Je conseillerais ce livre à minimum des adolescent entre 15/16 ans, pas trop plus bas, après c'est au ressentit, vous pouvez bien avoir 13 ans et aimer la littérature comme celle ci donc c'est un peu aléatoire mais voilà, et après je pense que ça peut aller jusqu'au centenaires :)

Citations:
"Vous faites tout au monde pour vous créer une réputation. Dès que vous en avez une, on dirait que vous voulez vous en débarrasser. C'est sot de votre part, parce qu'il n'y qu'une seule chose plus désagréable que de faire parler de soi: c'est ne pas faire parler de soi."
"Il essayait de rassembler les fils écarlates de sa vie et d'en tisser un motif, de trouver son chemin dans le labyrinthe excitant de la passion où il errait."

"Il arrive souvent que lorsque nous pensons faire une expérience sur les autresnous en faisons une sur nous-mêmes."
"De nos joursces gens savent le prix de tout et ne connaissent la valeur de rien."


N'oubliez pas que tout commentaire est le bienvenu et que nous acceptons toute réflexion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire