4 mars 2016

Le voleur d'ombres



Titre: Le voleur d'ombres
Auteur: Marc Levy
Date de parution: 1er Janvier 2011 
Editeur : Pocket
293 pages

Synopsis (officiel):
Enfant, il vole les ombres de ceux qu'il croise : amis, ennemis, amours... Et chacune de ces ombres lui confie un secret. Malgré lui, il devine ainsi les rêves, les espoirs et les chagrins des uns et des autres. Que faire de cet étrange pouvoir ? Il comprend bientôt qu'il peut l'utiliser pour aider ses proches à trouver le chemin du bonheur...Quelques années plus tard, le " voleur d'ombres " est devenu étudiant en médecine. A-t-il encore le pouvoir de deviner ce qui pourrait rendre heureux ceux qui l'entourent, comme Sophie, qui voudrait tant être aimée, ou Luc, qui voudrait changer de vie ? Pourra-t-il les aider à vivre leurs rêves plutôt que de rêver leur vie ? Et lui, sait-il où le bonheur l'attend ?

Avis personnel:
A la seconde ou ce livre est arrivé entre mes mains, je n'ai eue qu'une seule envie, le lire, le résumé m'a énormément interloquée, j'avais envie d'en savoir plus, surtout depuis la joie que j'ai eue à lire L'étrange voyage de Monsieur Daldry de Levy cet été. Alors voilà, je me suis lancée directement en rentrant.
Ce roman est tellement agréable à lire...Il passe comme une lettre à la poste mais un lettre avec un contenu tellement accrochant et émouvant!
Je sais qu'il y a plusieurs personnes qui n'aiment pas spécialement Marc Levy et je le conçoit, il faut dire que je n'aime pas tous ses livre non plus, mais celui là...!
J'ai apprécié ce message de quête de soi et des autres.
C'est assez compliqué à expliquer comme ça sans vous spoiler tout, mais en lisant ce livre on a envie de comprendre les autres, et on se demande si on va tous là ou on aimerait aller.
Les points négatifs que j'ai trouvé sont les suivants, selon moi, le fait qu'il puisse parler aux ombres est un peu oublié dans la deuxième partie et je trouve que ça a manqué. L'intrigue est par ailleurs un peu plate, on se doute rapidement de la fin que va avoir cette histoire, ce n'est pas hyper surprenant. Après ça reste une jolie histoire. Pas non plus un monument de la littérature Française, mais un livre sympa et d'une écriture très accessible.
Ce bouquin m'a fait pensé à A comme Aujourd'hui de David Levithan (dont j'ai fait un article sur le blog http://laplumedanslesnuages.blogspot.fr/2016/01/a-comme-aujourdhui.html ) par cette faculté de recevoir quelque chose de personnel d'autrui, dans A comme Aujourd'hui, c'est des corps dont s'empare le protagoniste et dans Le Voleur d'ombres il est plus question des pensées, et ce qui est sympa c'est que quand on a lu les deux on peut constater que le corps autant que l'esprit envoient des "messages". C'est assez intéressant de ce point de vue la, de ce dire "qu'elle image mon corps renvoi t-il de moi?" "Si je pouvais dire le fond de mes pensées, que dirais-je?".
Ce livre nous amène à nous poser vraiment un tas de questions, enfin ce fut mon cas, je ne peux garantir que ça soit le votre aussi mais voilà.
On se demande aussi si l'enfant que nous étions serait fière de la personne que nous sommes devenus, et je pense que c'est volontaire de la part de Marc Lévy de nous amener à telle question.
Merci Marc pour ce moment.

Citations:
"Il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente. L'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux."
"A l'adolescence, on rêve du jour où l'on quittera ses parents, un autre jour ce sont vos parents qui vous quittent. Alors, on ne rêve plus qu'a pouvoir redevenir, ne serait-ce qu'un instant l'enfant qui vivait sous leur toit, les prendre dans vos bras, leur dire sans pudeur qu'on les aime, se serrer contre eux pour qu'il vous rassurent encore une fois."
"C’est ça être un ami, non ? Savoir deviner quand l’autre vous dit le contraire de ce qu’il pense au fond de lui."
"C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un , c'est incroyable ce que ça peut faire mal . rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse . sans nouvelles d'elle ; tout s'écroulait autour de moi . c'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire