9 avr. 2016

La Leçon



Titre: La Leçon
Auteur: Eugène Ionesco
Date de parution: 15 mars 1994
Editions: Gallimard Editions 
Collection: Folio Théâtre
90 pages (+ notes et chronologie= 131 pages)


Résumé:
La leçon est l'une des pièces les plus jouées et les plus lues d'Eugène Ionesco. Elle commence comme une satire hilarante de l'enseignement, pour faire allusion ensuite à de savantes théories linguistiques ; le ton, alors, change : la farce se termine en tragédie. Mais cette tragédie est, elle aussi, parodique : chacun lui donne le sens qu'il veut.

Avis:
C'est un truc de fou! Ionesco est un génie !
Là je suis complètement fan.
Oui c'est du théâtre.
Si vous avez déjà entendu parler de Ionesco je suppose que c'est de Rhinocéros dont on vous a le plus parlé?! Et bien dans La Leçon (qui est aussi très connue) on retrouve la patte farfelue et insensée de l'auteur.
Je viens de finir le livre à l'instant alors je vous fait part de mes impressions à chaud.
C'est du théâtre de l'absurde et on le comprend vite. Il y a tout un "message" sur la folie et puissance des mots. Tout est mélangé et on a des discours qui n'ont pas de sens d'un professeur qui vire petit à petit vers la folie. Une petite fille un peu naïve (mais c'est compréhensible vu le personnage qu'elle a en face d'elle) et une bonne partenaire dans le crime qui prévient et guérit. Des personnages universels; Aucun nom sauf celui de la bonne n'est donné.
Toute la pièce monte en grade d'absurdité. Ça va crescendo et on voit tout monter en puissance jusqu'au final tragique et même les personnages changent d'attitude petit à petit. La boucle est bouclée et tout peut recommencer. C'est une pièce qui m'a fait rire, parfois je m’arrêtais en pleine lecture et je me disais " c'est de la folie" et c'est le cas de le dire.
C'est complètement fou et ça me fait penser aux contemporains que j'ai lu récemment ( comme Martin Crimp -Article ici: http://laplumedanslesnuages.blogspot.fr/2016/04/face-au-mur-tout-va-mieux.html - ).
Le fait est qu'on rigole mais on est aussi un peu éberlué, parce que Ioneco chamboule quand même des acquis que nous croyions avoir.Et on se moque des personnages alors qu'on est en réalité autant perdu qu'eux.
Je pense par ailleurs qu'il doit être hyper intéressant de voir la pièce jouée (bien que cela doit être difficile vu l'absurdité de la pièce) mais que la lire est une aventure encore plus intense.

Quand j'aurais le temps j'essaierai de lire La cantatrice chauve du même auteur!


Citations:
"Il ne faut pas uniquement intégrer. il faut aussi désintégrer. C’est ça la vie. C’est ça la philosophie. C’est ça la science. C’est ça le progrès, la civilisation."
"Il y a tout de même quelques cas précis où les mots, d'une langue à l'autre, sont différents... mais on ne peut baser notre savoir là-dessus car ces cas sont, pour ainsi dire, exceptionnels."
"Il y a tout de même quelques cas précis où les mots, d'une langue à l'autre, sont différents... mais on ne peut baser notre savoir là-dessus car ces cas sont, pour ainsi dire, exceptionnels."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire