20 mai 2016

Nos Faces cachées



Titre original: Making Faces
Auteur: Amy Harmon
Date de parution: Janvier 2015
Editions: Robert Laffont
Collection: R
17 euros 90


Synopsis:
Ambrose Young était beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu'aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le cœur. Le genre de beauté que l'on retrouve en couverture des romans sentimentaux, et c'est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il était si beau, Ambrose demeurait inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus... Nos faces cachées nous conte l'histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui s'en vont en guerre. Mais un seul reviendra. C'est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d'identités perdues. L'histoire de l'amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l'histoire de l'amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l'histoire d'une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d'un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de La Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu'il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous..


Avis Personnel:

Ce livre est bouleversant, dans le bon sens du terme...je crois.
Il s'inscrit dans la collection new adult mais il n'y a pas de petite histoire à l'eau de rose, le contenu à vraiment de la valeur.
Ce que j'ai aimé c'est certainement la beauté de l'histoire et cela malgré les tragiques événements qui surviennent. Ce livre m'a fait rire et pleurer,parfois les deux en même temps.
Ce n'est pas de la grande littérature je vous l'accorde, néanmoins ce livre laisse quelque chose derrière lui, ce n'est pas genre: on lit le livre, on le trouve bien, on le referme, on passe à un autre. Non, là, tu le refermes et tu restes les yeux dans le vide parce que ça provoque ( à mes yeux) vraiment quelque chose.
L'histoire en certains points fait un peu cliché genre "le beau qui tombe amoureux de la moche" mais là encore, on nous dit que la beauté ce n'est pas seulement ce que tu vois quand tu regardes dans le miroir, la beauté va au delà des frontières de nos corps.
Ca m'a parfois fait pensé à la belle et la bête.
J'ai aussi aimé toutes ces belles citations de Shakespeare ou Byron.
Ce livre est tout simplement super-génial.
Il parle d'amour, de haine, d'amitié, de passion, d’acceptante, vraiment il s'étend sur beaucoup de thèmes et on ne suit pas qu'une seule histoire bien qu'il y en ait une centrale.
Et je continue de me demander si je préférerais être un cerf-volant ou un ballon...
Je conseille ce livre à presque tout le monde, bon c'est une histoire un peu plus axée vers un secteur adolescent mais je pense que le message transmit est pour tout le monde

Citations:

"C'est pour ça que nous supportons tout. Que nous pensons que rien n'arrive au hasard. Nous espérons qu'il existe des choses que nous ne pouvons voir. Nous croyons qu'il y a des leçons à tirer de la perte, que l'amour est puissant et que nous portons en nous le potentiel d'une beauté si merveilleuse que nos corps ne peuvent la contenir."
"Je suppose que ça veut dire qu'on ne peut pas tout comprendre. Peut-être que nous n'aurons pas la réponse à nos questions dans cette vie. Non pas parce qu'il n'y a pas de réponse, mais parce que nous ne sommes pas aptes à les entendre."
"- Peut-être que nous sommes une pièce de puzzle, poursuit-elle. On s'emboîte tous pour former cette expérience qu'on appelle la vie. Aucun de nous ne comprend le rôle qu'il joue ni n'imagine à quoi ça va ressembler au final. Peut-être que ce qu'on appelle miracle n'est que la partie émergée de l'iceberg. Et peut-être qu'on n'est pas capable de voir les choses merveilleuses qui naissent des tragédies."

Désolée j'ai été tentée de citer tout le livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire