17 juin 2016

La folle rencontre de Flora et Max





Titre: La folle rencontre de Flora et Max
Auteurs: Martin Page et Coline Pierré
Edition: L'école des loisirs
Date de parution: 11 Novembre 2015
14euros50
200 pages  




Synopsis:
"Lorsqu'elle découvre la lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit si peu de courrier depuis qu'elle est en prison... Que peut bien lui vouloir ce garçon qu'elle ne connaît pas et qui semble persuadé qu'ils ont tous les deux des points communs ? Que peut-il partager avec une mineure condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille de sa classe ? Max ne tarde pas à lui avouer qu'il vit enfermé, comme elle. Il a quitté le lycée après une violente crise d'angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché dans sa propre maison, avec ses livres, ses disques, son ordinateur et son ukulélé dont il ne joue d ailleurs pas très bien. Les deux reclus vont s'écrire, collecter chaque jour des choses réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement, mais aussi ce monde extérieur qui les attend et qui leur fait si peur.."
Avis:
Le première chose qui m'a attiré est la couverture, je la trouvais et la trouve toujours splendide, elle a plein de significations à mes yeux, après libre à chacun d'imaginer ce qu'il lui plait. Je ne sais pas si mon avis quant-à la couverture vous intéresse vraiment mais le voilà. J'ai l'impression qu'on va voir deux mondes se rencontrer, le contraste de la luminosité des globes avec l'extérieur indique une certaine "noirceur" du monde qui entoure le ou les éventuels personnages, on voit aussi la lune et elle est pleine et on dit souvent que le sommeil en est déréglé alors ça a peut être un rapport.
Voilà, c'était mes premières impressions. 
J'ai lu le résumé, et l'histoire m'a beaucoup intéressé alors voilà je suis repartie ruinée avec un livre en poche (bien qu'il soit techniquement trop grand pour entrer dans mes poches).
Il y a des aspects positifs et des aspects négatifs, je vais commencé par ce qui m'a le plus déplu.
Alors il faut dire que cette histoire m'a énormément fait penser à "Lettres de l’intérieur" de John Marsden et j'avais adoré ce bouquin, alors lire un livre similaire m'a un peu gênée il faut le dire. De plus l'histoire est assez lente et même si les personnages évoluent, on s'attend beaucoup à ce qu'ils le fassent et donc pas de surprise. Et pour terminer je trouve que c'est une histoire un peu facile. Je pense qu'il aurait été mieux de lire ce livre cet été pendant les vacances.
Bon on passe aux points positifs!!
C'est un roman épistolaire et j'adooooooore ça, ça rajoute une dynamique et un rythme!
Les personnages sont adorables, ils font plus penser à des enfants qu'a des adolescents mais c'est mignon et d'un coup ils deviennent des sages qui te donnent un bonne leçon, comme le pardon, l'acceptation, la compassion, l'espoir. Il y a des passages assez drôles et des moments ou c'est vraiment hyper sérieux (de mon point de vue) et ou il y a des messages qui sortent un peu du livre pour venir de frapper en pleine tête.
Ce livre te montre que peut importe ta situation physique morale financière scolaire et tout, il y aura toujours quelqu'un qui ressent la même chose, que ce soit de la même manière ou non.
Bon! pour conclure, ce livre est assez calme et plat, toutefois il reste agréable par sa douceur et son message de tolérance. ♥




CITATIONS:

"Il y a beaucoup de choses qui m'échappent chez les humains (le fait qu'ils soient si peu humains principalement)."
« Le vrai luxe, c’est de pouvoir rester chez soi parce qu’on le désire et non parce qu’on est obligé. La meilleure raison de sortir, c’est donc de savoir qu’on va rentrer chez soi. »
"Comme tu vois, je ne suis pas si calme. La violence, je la retourne contre moi. Ce n'est pas plus sain que de la tourner vers les autres."




Aucun commentaire:

Publier un commentaire