27 août 2016

Sukkwan Island




Titre: Sukkwan Island
Auteur: David Vann
Edition: Folio
Collection: Folio Poche
Date de Parution: 30 Aout 2012
240 pages
2 euros ( d'occasion)
SYNOPSIS:

«Le monde à l’origine était un vaste champ et la Terre était plate. Les animaux de toutes espèces arpentaient cette prairie et n’avaient pas de noms, les grandes créatures mangeaient les petites et personne n’y voyait rien à redire. Puis l’homme est arrivé, il avançait courbé aux confins du monde, poilu, imbécile et faible, et il s’est multiplié, il est devenu si envahissant, si tordu et meurtrier à force d’attendre que la Terre s’est mise à se déformer.» 

AVIS PERSONNEL:


Alors là!!! je ne m'attendais pas du tout à ça!
Je vais tenter de ne pas trop spoiler je vous promet.
J'ai acheté ce livre sans jamais en avoir entendu parler, j'ai lu le résumé et je me suis dit "chouette un livre sur la réflexion personnelle grâce à l'isolement et à la réflexion en territoire inconnu, ça va être enrichissant". Et bien chers amis lecteurs, je me suis trompée, peut être pas sur toute la ligne, mais sur une grande partie.
Cette oeuvre n'invite pas tellement à la réflexion sur soi car les deux personnages principaux sont déjà très...consistants, ils ont déjà tout une identité bien fondée ce qui nous laisse peu de place pour nous "incruster" dans l'histoire.
Ce récit est en deux parties, la première est celle que j'ai le plus appréciée. Elle dresse le tableau d'un début de vie autonome, ce que je recherchais donc dans ce livre. J'y ai retrouvé un peu de "Into the Wild" qui est l'un de mes films préférés. On nous décrit un père et son fils, et tout les problèmes qu'ils rencontrent pas forcément l'un envers l'autre mais aussi leurs problèmes internes. Roy est un personnage attendrissant , c'est celui auquel on s'attache le plus.
Son père lui, automatiquement on ne l'aime pas , sans forcément s'en rendre compte.
Le roman est très très vite lu et je dois avouer qu'on se laisse aisément entraîner dans l'histoire.

Si je n'ai pas apprécié ce roman, j'ai toutefois lu pas mal de critiques positives. Je crois que personne ne s'attendait à ce que l'histoire se déroule de cette manière, pour certains ce fut donc une bonne surprise et pour d'autres non.

CITATIONS/EXTRAITS:

« Il avait l’impression qu’il était seulement en train d’essayer de survivre au rêve de son père. » 

"Il n'arrivait pas à penser à Rhoda. Elle était devenue une sensation, une part de son être qu'il ne pouvait suffisamment dissocier de lui-même pour y penser. Elle était un manque et un regret qui grossissaient en lui comme une tumeur."

"J'ai le sentiment qu'une vie est en réalité constituée de plusieurs vies qui s'additionnent pour former un ensemble incroyablement long. Ma vie à cette époque n'avait rien à voir avec celle d'aujourd'hui. J'étais quelqu'un d'autre. Mais ce qui m'attriste, c'est que toi tu n'auras pas d'autres vies."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire