15 nov. 2016

Albatros






Titre: Albatros
Auteur: Fabrice Melquiot
Date de parution: 15 Nov 2004
Edition: L'Arche
type:Théâtre jeunesse
90 pages


SYNOPSIS:

"Casper, 12 ans, et sa copine Tite Pièce, 10 ans, au lieu d'aller à l'école, regardent les voitures au carrefour et les hommes en noir sortir des voitures. Un jour que Casper est seul, le Génie de l'huile de coude apparaît. Il lui annonce que dans trois jours le monde va être détruit et que lui, Casper, a été choisi pour sauver sept personnes qui reconstruiront, après le cataclysme, la vie humaine sur la terre. Il n'a que trois jours. Tout cela au son des grenouilles annonciatrices du déluge. Dans cette pièce, Melquiot se révèle une fois de plus comme un extraordinaire joueur de flûte qui ensorcelle son lecteur, adulte compris, par les moyens du suspense et de l'émerveillement poétique"

AVIS:

Je suis vraiment super heureuse de pouvoir vous parler de cette pièce de théâtre aujourd'hui.
Albatros ça parle de quoi ? c'est deux enfants qui discutent de la vie avec leur point de vue. Ils obsevent, sur les trois marches, les gens passer. Ils parlent à travers une justesse déconcertante et parfois abstraite.
P'tite pièce est une personnage que je trouve drôle et attendrissant. Cette petite fille qui se tape la tête contre les murs quand elle est énervée mais qui ose à peine avouer son amour.
Et Casper c'est la présence mystérieuse et supérieure. Les deux protagonistes sont supposés avoir un peu plus de 10 ans et on dirait parfois qu'ils en ont 40. Cette histoire est classée dans jeunesse et pourtant elle est tout autant destinée à un public plus âgé.
Il y a aussi un côté fantastique avec l'apparition d'un génie et autres évènements que je vous laisse découvrir! 
Pour vous parler un peu de la fin, car oui les fins sont toujours un sujet sensible pour moi, on ne s'y attend pas du tout, et c'est aussi la force de l'histoire, c'est d'arriver à nous surprendre quand on ne s'y attend pas forcément.
Encore une fois, pour ceux que le théâtre rebute un peu, c'est une pièce qui se lit vraiment facilement et presque comme une nouvelle on enfile les pages.
Pour conclure, Albatros est une petite pièce qui en dit beaucoup, les grands enfants de cette histoire nous offrent un regard nouveau sur beaucoup de choses et tout cela avec tendresse et rire. La fin quant à elle saura vous surprendre.
Je vous conseille vivement cette lecture qui ne vous prendra pas une heure.

PS: si vous voulez voir la pièce, il y a une captation filmée disponible ici

En vous souhaitant de bonne lecture♥


Citation:

" La ferme, la ferme, on avait dit qu'on s'aimait pas [...] Si on s'aime on pourra pas devenir quelqu'un "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire