1 nov. 2016

Du Livre Au Film: Miss Peregrine





Oui la voilà ma chronique!
Alors je pense qu'elle va être assez longue car je ne vais pas vous donner que mon avis.
Si vous nous suivez depuis un petit moment vous savez combien j'ai adoré les livres de Ransom Riggs "Miss Peregrine et les enfants particuliers" (j'ai chroniqué la trilogie il y a peu, elle est disponible ici ). J'avais donc énormément hâte de découvrir l'adaptation cinématographique du maître: Tim Burton.
Comment ne pas s'attendre à quelque chose de fantastique (vous avez vu le jeu de mot)?
Pour ne pas que la forme soit trop standard je vous fais un petit point pour vous présenter Ransom Riggs ET Tim Burton (aussi parce que ça me semble normal de les présenter) et après on passe à mon avis :) J'espère que vous apprendrez des choses, moi j'en ai appris pas mal en vous préparant cette chronique.

Ransom Riggs:

Je vous recommande d'aller voir son website qui a un design vraiment trop beau http://www.ransomriggs.com/index.php j'y ai trouvé les informations que je vais vous partager, ce sont les mots de l'auteur. J'ai traduit ce qu'il dit dans un anglais qui se veut assez approximatif.
Salut, je suis Ransom, et j'aime raconter des histoires. Parfois avec des mots, parfois avec des images, souvent avec les deux. J'ai grandis dans une ferme dans l'Est du Maryland et aussi dans une petite maison à coté de la plage à Englewood en Floride ou j'ai vraiment bronzé et ou j'ai nagé chaque jour jusqu'a devenir à moitié poisson. J'ai commencé à écrire des histoire quand j'étais jeune sur une vieille machine à écrire. A noel, quelques années plus tard je reçu un appareil photo et je devint obsédé par la photographie.J 'étais un peu plus âgé quand mes amis et moi sommes entré en possession d'un appareil photo à moitié cassé et nous avons commencé à faire nos propres films, nous enregistrant nous mêmes en utilisant nos chambres et jardin pour le décor. Depuis ce temps là j'adore écrire des histoires, prendre des photos et réaliser des films et j'ai continué à faire les trois.
Par la suite l'auteur dit être allé au lycée en Ohio ou il a travaillé la littérature et à reçu un diplome d'anglais. Par la suite il a rejoint l'université de ses rêves à Los Angeles ou il a appris beaucoup de choses sur le cinéma.
 J'ai passé plusieurs années à écrire des scripts et prendre des rendez-vous, qui ne menaient pas à grand chose mais j'essayais quand même de me faire remarquer. Après tout ce temps à écrire: pendant cinq ans j'ai travaillé comme dailyblogger pour mentalfloss.com et j'ai aussi écris pour leur magazine, contribué à plusieurs livres qu'ils ont publiés et j'ai également écris pour plusieurs autres publications ça et là.
Tout cela s'est tourné en opportunité de travailler pour une petite maison d'éditions qui connaissait mon travail à mentalfloss. C'était Quirk Books, ils m'ont demandé si j'étais interessé d'écrire un livre sur Sherlock Holmes pour eux. J'ai sauté sur l'occasion. Ca à donné le "Sherlock Holmes Handbook". Ensuite est venu "Miss Peregrine et les enfants particuliers"/ Miss Peregrine's Home for Peculiar Children, né de mon amour pour les photos vintages et les histoires un peu étranges, et je n'ai jamais regardé en arrière. J'adore toujours les films et je continue d'en faire des petits (vous en trouverez quelques uns ici { here are some recent ones) et un jour. Ces derniers temps j'ai beaucoup aimé être un auteur,collectionneur de photos et occasionnellement cinéaste. Je vis à Los Angeles avec ma femme (écrivain aussi) et nous écrivons,voyageons et buvons du thé ensembles et c'est plutôt incroyable. 


Tim Burton:
(Les informations viennent de "timburton.net" )
Tim Burton est né le 25 août 1958 et grandit dans la maison familiale de Burbank, une petite ville Californienne située aux alentours de Los Angeles qui avait pour particularité d’accueillir bon nombre de studios de cinéma très renommés tels Columbia, Warner Bros. et surtout Disney.
Introverti et éprouvant des difficultés autant à la maison qu’à l’école, il passe le plus clair de ses temps libres à regarder des films de monstres et d’horreur, à la télé ou au cinéma. Il y découvre donc un certain cinéma qui aura une influence cruciale sur sa carrière à venir.
Son goût pour le dessin se double d’un goût prononcé pour la réalisation cinématographique. Ainsi, influencé par les films vus au cinéma et à la télévision et armé d’une caméra Super 8, il dirige avec quelques amis de petits court métrages. Burton le dit lui-même, ces films ne sont pas d’une grande qualité, mais ils constituent néanmoins pour lui une première approche pratique au monde du cinéma et révèlent déjà les goût qui sont à la base de l’ensemble de sa carrière.
A 18 ans, Tim est repéré par des chasseurs de têtes travaillant pour Disney et il obtient une bourse pour intégrer une école d'Arts Californienne  fondée par le studio pour constituer un “réservoir” de talents dont beaucoup travailleront ensuite au sein de la célèbre entreprise. S’il supporte mal l’enseignement “militaire” de l’établissement, il y réalise Stalk of The Celery Monster par lequel il se fait remarquer avant d’être embauché comme animateur dans le studio.
Pour faire court, par la suite ça va aller de mieux en mieux pour le réalisateur qui va travailler sur d'importants projets avant de réaliser les siens. On nous dit (sur allociné):
En 1985, Tim Burton réalise son premier long métrage, Pee Wee Big Adventure. Trois ans plus tard, il se révèle au grand public avec la comédie Beetlejuice, fable fantastico-macabre.
Burton entame en 1990, par la romance fantastique Edward aux mains d'argent. Puis, Depp se glisse sous les traits du réalisateur de séries Z Ed Wood (1994), fait tout pour percer le mystère d'un cavalier sans tête dans Sleepy Hollow (1999), campe un inquiétant chocolatier dans Charlie et la chocolaterie (2005), adapté du livre pour enfants de Roald Dahl, et incarne le terrifiant barbier Sweeney Todd (2008) dans l'adaptation de la comédie musicale de Stephen Sondheim.
2010, Tim Burton poursuit sa collaboration avec Johnny Depp et Helena Bonham Carter (sa femme, rencontrée sur le tournage de La Planète des singes), en leur offrant deux des rôles principaux de sa relecture d'Alice au Pays des Merveilles
2016 marque le retour du cinéaste dans le genre fantastique avec Miss Peregrine et les enfants particuliers.


MON AVIS:

Je vous le dis direct, j'ai été un peu déçue.
Mais voilà je vous explique tout.
Le film est tout à fait dans la lignée des films précédent du réalisateur et c'est vraiment cool parce qu'il réussi assez bien à capter l'univers installé pas Riggs comme peu auraient pu le faire. De plus les effets spéciaux et tous les procédés sont super bien utilisés, c'est un beau film qui nous aspire bien dans ce monde fantastique.
Malgré ça quelques petites choses m'ont déçue, tout d'abord le fait que les trois tomes ont été mélangés pour le film, donc la trame n'est pas exacte, c'est vraiment perturbant quand tu regardes le film et que tu essaies de restituer les moments, de les raliés aux livres et que tu réalises qu'il y a un bout du 1 ,un bout du 2 , quelques passages du 3. Pour ceux qui veulent lire les livres après avoir vu le film ça spoile un peu. Mais rassurez vous la fin n'est pas la même,alors ça par contre (oui je mélange un peu "j'ai aimé" et "j'ai pas aimé mais bon) j'ai bien aimé la fin fin fin et le fait qu'elle ait été modifiée la rend plus douce et plus enfantine, c'est à la fois un + et un - parce que bon la fin des livres est pas mal du tout non plus!!
J'ai aussi été super vexée qu'ils échangent les personnages et leurs noms, par exemple dans le film comme dans le livre, il y a une amourette entre Jacob et Emma, sauf que dans le livre Emma est celle qui à la magie du feu (Olive dans le film) et comme c'est l'un des personnages phares du roman c'est décevant de l'avoir changée.
Toutefois je me dois de nuancer mes propos parce que ce film est quand même très visuel (un Burton hein) et que c'est un plaisir à regarder, de plus j'ai remarqué quelques clins d'oeil à ses réalisations précédentes (comme les buissons taillés pareil que dans Edward aux mains d'argent) ou des personnages qui ressemblent à d'autres personnages de ses réalisations, mais bon je n'ai pas vu tout ce qu'il devait y avoir comme références parce que je ne suis pas vraiment calée en cinéma ni en Burton et que j'ai été aspirée par le film et certaines choses m'ont échappées.
Le cast est vraiment balaise: Eva Green, Asa Butterfield, Judi Dench pour ne citer qu'eux. Autant vous dire que ça donne vraiment un bon film.
Je vous laisse avec une photo des enfants du film :)




Voilà, je vous souhaite de bonnes lectures et de bons visionnages de films.
A très vite ♥

Aucun commentaire:

Publier un commentaire