2 déc. 2016

Medealand






Titre: Medealand
Auteure: Sara Stridsberg
8 décembre 2011
96 pages
Editions: L'Arche
Théâtre
13 euros

Synopsis:

« Femme âgée de vingt-sept ans, d origine étrangère. Est arrivée dans le service après avoir tué ses deux enfants. N a ni adresse fixe ni emploi. Plus « Femme âgée de vingt-sept ans, d origine étrangère. Est arrivée dans le service après avoir tué ses deux enfants. N a ni adresse fixe ni emploi. Plus aucun contact avec ses parents. Est sous observation dans le service en attente du procès puis de l expulsion vers son pays d origine. » Dans un décor d hôpital peu hospitalier, Médée dort, allongée sur le sol dans la salle d attente du néant, un espace conscient ou peut-être rêvé. Un royaume des morts stérile.

Avis Perso:

Avant tout, bonjour !
Je reviens aujourd'hui pour vous parler d'une lecture faite très récemment, Medealand, pour ceux qui connaissent l'histoire de Médée écrite par Euripide ou Corneille , l'histoire de base est la même, pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler, petit résumé très peu exhaustif: Médée aime Jason (ça se prononce [Jazon]), pour lui elle a fuit sa patrie, tué son frère, enfin un truc bien moche, ils ont eu 2 enfants mais voilà, Jason veut quitter Médée. En effet il a une relation avec la fille de Créon, Créuse (il me semble que ça se prononce [cré-uze]) et il veut se marier avec elle. Médée est assez borderline et la colère l'envahis, elle va être prête à tout pour se venger, pour venger son cœur déchiré. Je ne vous spoile pas la fin ;)
Avec Medealand on découvre plus amplement si je puis dire (parce que concrètement l'histoire est reprise mais ça change donc on découvre pas forcément le même personnage), la personnalité de Médée. Je ne sais pas si vous avez lu ma chronique sur "4.48 Psychose" écrit par Sarah Kane et/ou si vous avez vous même lu ce livre, mais ça m'y a beaucoup fait penser. Il faut savoir que Sarah Kane était l'une des inspirations de Stridsberg et que donc cette influence se ressent.
Dans cet ouvrage, Médée est un personnage complètement psychotique et d'autant plus dans cette pièce car elle est représentée dans un hôpital psychiatrique. J'ai beaucoup aimé ce mélange réalité/fiction, on ne sait pas quand elle rêve, quand ce qu'elle vit est réel, il y a de réels enjeux.
Je dois vous prévenir c'est plus brut, choc, cru, enfin voilà vous avez saisi l'idée, il y a un moment ou Médée est dans un bain de vomis par exemple. Je préfère vous prévenir!
Mais c'est tellement prenant, et déchirant, j'ai trouvé que cette Médée était plus poignante que les autre oeuvres que j'ai pu lires à son sujet, elle éprouve un réel amour pour ses enfant (😉) et elle par moments on voit qu'elle n'a pas autant confiance en elle que son personnage laisse paraître.

Alors voilà c'est presque tout pour cette chronique sur Medealand, cette pièce m'a beaucoup plu et j'espère qu'elle vous plaira tout autant si vous décidez de la lire.
Je vous souhaite d'agréables lectures :) ♥
M


CITATIONS:

"L'amour c'est le gaz carbonique du sang. L'amour c'est une punition. Dans le futur, personne n'aimera. L'amour sera supprimé. Une barbarie révolue, incompréhensible et antidémocratique. Tout le monde rira de nous, pauvres fous aimants."

"MEDEE. Dis...Dis-lui...disque...A ton avis, je risque d'avoir des problèmes vu qu'on sent déjà une odeur de sang se dégager de moi?
LA NOURRICE. De sang? Je ne sens aucune odeur de sang.
MEDEE. Ah bon?
LA NOURRICE. Pourquoi tu sentirais le sang?
MEDEE. Comme un animal blessé.
LA NOURRICE. Tu ne sens pas le sang, Médée. Tu sens bon. Tu sens...(elle sent Médée) Tu sens l'être humain. Tu sens le soleil. Tu sens comme quelqu'un qui est triste. (Lui caresse la joue) Viens avec moi vois les enfants. Tu n'as pas besoin de partir cette nuit."

2 commentaires:

  1. Je n'aime pas forcément lire des pièces de théâtre, mais le thème de celle-ci m'intrigue (surtout que j'aime assez les réécritures). Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que le théâtre est un genre qui ne plaît pas à tout le monde mais les pièces comme Medealand ou même celles de ionesco tu te rends pas vraiment compte que c'est du théâtre parce que c'est vraiment déconcertant et peut être que ça peut plus facilement passer!
      Avec plaisir :D

      Supprimer