18 févr. 2017

~ Dans chacun de mes mots ~




http://laplumedanslesnuages.blogspot.com/2017/02/dans-chacun-de-mes-mots.html



Titre : Dans chacun de mes mots 
Auteur : Tamara Ireland Stone 
Date de sortie : 7 avril 2016
Nombre de page : 310
Édition : Hugo Romance (New Way)


Le résumé


"Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d'angoisses et de sombres pensées qu'elle n'arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d'un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l'objet d'un raz-de-marée de critiques. Mais un jour, Sam rencontre Caroline... Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l'estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir " normale "... Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question "
                                                                  


Ce que j'en ai pensé



Je suis tombée sur ce livre en flânant dans la bibliothèque pendant ma pause. Il attendait sagement dans le coin « jeunes adultes » pour être emprunté et lu comme il se doit. J'ai donc craqué, naturellement.
Le résumé explique l’ambiance de l’histoire dans ses grandes lignes. Une histoire qui se déroule au lycée dans la peau d’une adolescente atteinte d’angoisse et de névrose. C’est sur que dit comme ça, il n’y a pas vraiment de raison d’avoir envie de lire ce livre. Et pourtant !

Sam est un petit paradoxe que j’ai adoré découvrir et voir évoluer. Quand je pense à une personne qui souffre au niveau psychologique, j’ai de suite l’image de quelqu’un qui serait à part de la société. Avec un certain mal être visible, un style vestimentaire un minimum décalé à la population générale, une façon de se mouvoir assez introvertie. Et là pas du tout, Sam est une jeune fille qui prend soin d’elle. Qui fait attention à ce qu’elle porte, à sa coiffure ou à son maquillage. Certes ses fréquentations sont assez influentes, vous voyez la bande de filles populaires et riches dans ces clichés scolaires ? Et bien ce sont ses meilleures amies !
J’aime la différence entre la Samantha qui est avec ses amies, qui fait croire que tout va bien et la Sam qui est plus sincère avec elle-même et qui est malade. Je ne suis pas le genre de personne qui se maquille tous les jours et qui fait très attention à son style vestimentaire, donc j’ai eu du mal à m’attacher à Samantha. Par contre j’ai eu un gros coup de cœur pour Sam. Je ne suis pas atteinte de névrose et d’angoisse comme elle, mais j’ai quelques petits TOC et je suis quelqu’un de très stressé de nature. Ce qui fait que j’ai pu me retrouver un peu en elle, dans les moments ou elle n’était pas bien. L’auteure a réussi à trouver les bon mots, les bonnes phrases pour nous faire ressentir pleins d’émotions lors des moments ou Sam en es submergée.

Comme le dit le résumé, tout change à l’arrivée de Caroline. Elle se dévoile facilement à cette jeune fille qui est à l’opposé du caractère de ses amies. Cette dernière lui fait découvrir un endroit qui change la vie de Sam à bien des égards. Nouvelles fréquentations, naissance d’un amour, nouvelle passion pour la poésie. On voit Sam évoluer à travers les pages, changer pour devenir une meilleure version d’elle-même.

Je ne suis pas un fan de poésie, quand j’ai commencé le livre j’ai eu peur de ne pas accrocher à cause de ce détail là. Bon je n’ai pas du être autant touchée par les poèmes qu’une personne qui aime ça de base, mais j’ai vraiment apprécié me plonger dans cet univers là. Et je dois avouer que l’auteure a réussit à être drôle pour certains passages !
J’ai été surprise par la tournure des événements à la fin de l’histoire, je ne m’attendais pas du tout à un enchaînement pareil mais plus à une fin lambda du genre « je ne suis plus malade c’est trop cool » alors que pas du tout. J’adore quand je suis prise dans une histoire au point de ne pas réussir à deviner la fin.

Bien que ce soit une traduction, le texte est écrit de façon à entrer facilement dans l‘histoire au point de vouloir savoir la suite. Je conseille ce livre aux personnes qui aiment les histoires d’ados qui se passent au lycée mais qui sortent un peu du schéma classique.



 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire