10 mars 2017

Songe à la douceur



Titre: Songe à la douceur
Auteure: Clémentine Beauvais
Date de parution: Août 2016
Editions: Sarbacane
15 euros 50
204 pages


Synopsis:

"Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie."





Avis personnel:

AAAAH on en a entendu parler de Songe à la douceur, c'est passé par à peu près 95% des booktubeurs et bloggers alors oui j'avais très hâte de le lire !
Malheureusement mon avis est assez mitigé, je m'explique:
J'ai adoré la forme, cette poésie transcendante qui m'a totalement emportée. Pour vous expliquer un peu, le livre est écris comme un poème, donc oui il y a des rimes, des vers et tout le tralala, mais c'est exceptionnel et je pense qu'en lui le livre est avant-gardiste,La poésie apporte une structure dans la déstructure de la mise en page. Des vers à gauche des vers à droite c'est un spectacle littéraire autant que visuel, c'est agréable de voir / lire un livre qui change de la forme conventionnelle. Pour parler de l'auteure, Clémentine Beauvais , je ne saurais dire, j'ai beaucoup beaucoup apprécié le langage parce qu'il lie poésie et contemporanité, pour moi c'est un livre qui s'adapte à beaucoup de tranches d'âge et pourtant pas tout enfant ne s'aventurerait à lire une anthologie poétique ou autre oeuvre poétique, ça rapproche vraiment les jeunes d'un langage beau et soutenu, et ce livre est vraiment dingue pour cela. L'histoire d'Eugène et Tatiana reste en tête, enfin surtout une phrase m'est restée mais je n'oserais la dire pour ne rien vous spoiler ,même si je serais tentée haha. Bon au passe à la partie un peu négative, tout d'abord, l'histoire est vraiment prévisible et ça m'a agacée, c'est un peu du déjà vu par exemple dans La vie est un arc-en-ciel (l'adaptation au cinéma est : Love, Rosie  avec Lilly Collins et Sam Clafin ). Après je ne dis pas que c'est un mal absolu car le trop est l'ennemi du bien alors le simple en est probablement l'ami. Ensuite, j'ai trouvé certaines déstructures (dans la mise en page, j'en parlais plus haut) injustifiées. C'est un peu comme le théâtre contemporain à mes yeux, le nu est à la mode alors on en met dans les spectacles pour un effet "clash contemporain" , là, Clémentine Beauvais voit que l'informe donne un style, alors, second moi (et mes propos n'engagent que moi) elle en a utilisé partout. Parfois j'aurais apprécié retrouver une forme simple. Je sais que plus haut je disais apprécier cette déformation, et c'est le cas, mais trop c'est trop et j'aime trouver une justification à ce qui est mit en place. C'est déjà tout pour les points négatifs que je souhaitais soulever, vous voyez donc que ce n'est pas énormissime. Dans l'intégralité j'ai beaucoup apprécié ce livre, notamment sa poésie et le changement qu'il apporte, la destructuration, l'accessibilité, ce livre à beaucoup pour plaire et c'est naturellement que je vous le conseille.
Petite intervention avant la fin, Clémentine Beauvais avait été invitée à "La Grande Librairie" et dans cette intervention elle disait que son livre avait été lu par des jeunes avant d'être publié pour avoir des premiers retours et que c'est une petite fille qui avait suggéré la forme informe, je trouve cela vraiment bien que Clémentine soit autant à l'écoute des lecteurs et des jeunes, on voit souvent que les gens (oui généralité ) prennent moins en compte l'avis des enfants que ceux des adultes (agisme bonjour) et la on a vraiment l'impression que c'est important pour cette jeune auteure de prendre en compte l'avis de tous, j'ai beaucoup apprécié. Voilà voilà.

Je vous souhaite de formidables lectures ♥

Aucun commentaire:

Publier un commentaire